FAQ

Les dériveurs intégraux sont-ils plus onéreux ?

Oui, légèrement, mais ce coût peut être rapidement amorti par les économies faites sur les frais de ports et de mouillages importants ; de plus, la valeur à la revente est définitivement plus élevée.

Si on tape un rocher ou un autre objet ?

Comme n’importe quel bateau, il risque d’y avoir des dommages. En revanche, sur les Feeling 32, 36 et 39 l’élasticité des bouts permettra d’amortir le choc. De plus le fait de pouvoir relever la dérive vous aidera à vous dégager lors d’un éventuel impact.

Si les bouts de descente et de relevage lâchent ?

On peut changer soi-même les bouts qui commandent la dérive grâce à la trappe d’accès située dans la table du carré. On trouve alors une vitre en plexiglas qu’il faut dévisser. On a alors accès à l’intérieur du puits de dérive (sur mer plate, au mouillage !!!). L’étape la plus difficile étant certainement de défaire les nœuds… Il ne reste plus qu’à repasser un bout à partir du haut et de refaire un nœud ! Un principe très simple et très fiable.

Si un objet vient obstruer le puits de dérive ?

Grâce à l’accès dans la table du carré, on peut aisément à l’aide de sa main ou d’un objet déloger ce qui est coincé dans le puits de dérive (sur mer plate, au mouillage !!!). En cas d’échouage, le sable, les graviers ou la vase ne rentre pas en grande quantité dans le puits de dérive. Quand bien même ce serait le cas, il suffit de le nettoyer par l’intérieur.

Si l’on ne se sert plus du bateau pendant un laps de temps important ?

Le système très fiable et simplifié assure que même après une longue période de non utilisation il fonctionnera correctement (pas de risque d’oxydation de l’axe, en inox). Le seul risque est que des coquillages viennent obstruer le puits de dérive. C’est pourquoi comme tous les bateaux, les Feeling doivent être entretenus régulièrement et mis à sec une fois par an pour nettoyer la coque.

Problème d’humidité ?

Le puits de dérive étant complètement étanche, il n’y a aucun risque d’humidité. La plaque de plexiglas est vissée avec un joint en silicone.

Différence de performance ?

Il est vrai que sur les bords de près, les petits dériveurs intégraux font un peu moins de cap. Cependant sur les grandes unités comme le Feeling 55, le tirant d’eau de 3,70 m avec une dérive lestée permet d’avoir un plan anti-dérive plus important qu’un quillard. Le cap sera donc identique voire même plus performant.